SOCIETE : Le médecin congolais Denis Mukwege reçoit le prix Nobel de la paix 2018, conjointement avec l’Irakienne Nadia Mourad

(Agence Ecofin) – Le prix Nobel de la paix 2018 a été attribué ce vendredi 5 octobre au gynécologue congolais Denis Mukwege (photo) et à la militante irakienne Nadia Murad «pour leurs efforts visant à mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre».

«Denis Mukwege et Nadia Murad ont tous les deux risqué personnellement leur vie en luttant courageusement contre les crimes de guerre et en demandant justice pour les victimes.», a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

Connu sous le sobriquet de «l’homme qui répare les femmes», le docteur Denis Mukwege, 63 ans, est un gynécologue qui soigne les victimes de violences sexuelles en République Démocratique du Congo.

Ce médecin, qui a passé une vingtaine d’années passées à soigner et opérer inlassablement des femmes violées et mutilées dans la province du Sud-Kivu, milite pour faire reconnaître le viol comme une arme de guerre. En octobre 2012, il a échappé à une tentative d’attentat qui l’a forcé un temps à s’exiler en Europe avant de revenir reprendre son travail.

En 2014, l’Union européenne lui remet le prix Sakharov, récompense honorant les personnes ou organisations qui ont consacré leur vie à la défense des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La seconde lauréate est une ex-esclave du groupe Etat islamique (EI). Nadia Murad a été retenue captive pendant près de six mois par des hommes de l’EI durant lesquels elle a subi tortures et viols collectifs.

Cette fille âgée de seulement 25 ans parvient à s’échapper de ce calvaire, rejoindre l’Allemagne et commence alors à se battre pour que les crimes de l’EI soient reconnus comme un génocide.

Devenue une porte-parole de son peuple, les Yazidis d’Irak, elle a obtenu le prix Sakharov en 2016.

Le prix Nobel, qui consiste en une médaille d’or, un diplôme et un chèque de 9 millions de couronnes suédoises (environ 865 000 euros), est remis chaque année à Oslo le 10 décembre, date anniversaire de la mort de son fondateur, l’industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel (1833-1896).  Ce prix récompense «ceux qui au cours de l’année écoulée auront rendu à l’humanité les plus grands services».

source : https://www.agenceecofin.com/politique/0510-60616-le-medecin-congolais-denis-mukwege-recoit-le-prix-nobel-de-la-paix-2018-conjointement-avec-lirakienne-nadia-mourad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.